Nos volailles

Articles archivés

La Malines à tête de dindon

Créé par le 01 fév 2010 | Dans : La Malines à tête de dindon

Cette poule est la plus appréciée des gastronomes belges. La finesse de sa chair et sa saveur exceptionnelle lui vaut la réputation d’être le « meilleur poulet au monde ». Cette poule imposante dépasse aisément les 4 kg, le coq dépasse les 5 kg. Elles ont été sélectionné à l’origine pour produire rapidement de gros et tendres poulets. Très familière, elle ne se promène jamais bien loin et malgré sa taille elle peut convenir à un parcours restreint.

Sélection: poids, précocité, ponte hivernale .

malines2010.jpg parquetmalines.jpg malinesad2.jpg malinesad.jpg

Un article pour les passionnés des Malines et de sélection: http://www.la-basse-cour-du-nord.fr/coucou_malines.html .

Premières naissances

Créé par le 03 mai 2009 | Dans : Oie du Siam

Les premiers oisons ont enfin montré le bout de leur bec au bout de 32 à 37 jours d ‘attente; en effet, chez les oies, tous les oeufs n’éclosent pas en même temps, et quelquefois, la différence peut être énorme: jusqu’à une semaine! Mais les oies attendent patiemment les retardataires et ne quittent pas le nid tant qu’ils n’ont pas tous éclos.oeufetoison.jpg

La ponte des oies commence en février, avec en moyenne une quinzaine d’oeufs par mois. Nous les leurs enlevons au fur et à mesure afin de les inciter à continuer de pondre. Les oeufs sont ensuite mis à couver sous nos poules. Dès que l’oison commence à percer la coquille de l’oeuf, nous l’emmenons afin qu’il finisse d’éclore à la maison… sous nos yeux ébahis! Ainsi élevé au milieu des humains ils garderont un caractère doux et ne deviendront jamais ni peureux ni agressifs.

premieroison.jpgCe n’est qu’au mois de juin que nous laissons enfin les mamans faire leur nid. L’oie est une bonne mère et c’est important pour elle de pouvoir, tous les ans, promener fièrement sa progéniture. Nous ne vendrons pas ces oisons-là à Noël, ils seront trop jeunes. Ils partiront au printemps en tant que reproducteurs.

Les Brabançonnes

Créé par le 08 nov 2008 | Dans : Brabançonne

Nous élevons de jolies petites pondeuses belges renommées pour leurs nombreuses qualités. Elles sont très rares et réunir une vingtaine de poulettes s’est avéré une véritable chasse au trésor!

brabnaine21.jpg couplebrabnaina.jpg huppebrabgr.jpg jeunepoulebrabbleu.jpg
Nous possédons actuellement:

-un couple de brabançonnes (grande race) bleue, variété quasiment éteinte que nous nous efforçons de préserver. Leurs magnifiques plumages bleus rappellent le coloris du Coq de Pêche Limousin.

-un trio de brabançonnes (grande race) caille dorée.

-14 brabançonnes naines caille dorée.

triobrabnaine.jpgLa brabançonne est étonnante: cette petite poule de 2 kg pond de gros oeufs blanc à la coquille très solide en ne consommant pour cela que très peu de grain. Vive et active, elle fouille le sol toute la journée à la recherche elle-même de sa nourriture (attention toutefois, la brabançonne vole assez haut et nécessite des grillages d’1m50 si vous voulez la contenir!). Elle vous surprendra par la précocité de sa ponte: nées en avril, nos jeunes poulettes commencent à pondre dans le courant de l’été. Leur qualité de ponte originelle était impressionnante, jusqu’à 220 oeufs par an. Ne craignant ni le froid, ni l’humidité, elles ne tombent jamais malades et s’adaptent à toutes les situations. Les poules possèdent une petite huppe rigolote, beaucoup moins visible chez le coq.

Nous sélectionnons nos reproducteurs en fonction de leur ponte, de leur précocité et de la taille de leurs oeufs.

huppebrab2.jpg brabnaine.jpg poulebrabanonnecailledor.jpg coqbrabanonnebleu.jpg
Nous recherchons toujours activement d’autres éleveurs de brabançonnes afin d’éviter toutes consanguinité, n’hésitez pas à nous contacter…

La Dorking

Créé par le 08 nov 2008 | Dans : Dorking

Surement l’une des plus rares! Quasiment introuvable, cette poule est l’une des plus lourdes qui existe, pouvant atteindre jusqu’à 4,5 kg, et pour le coq pouvant aller jusqu’à 6 kg!!!

coqdorkingrge2010.jpg parquetdorking.jpg coqdorking.jpg poussinsdorking.jpg

Nous possédons actuellement:

-3 poules et 1 coq Dorking rouge à crête simple; ils sont malheureusement frères et soeurs.

-1 coq Dorking foncé à crête perlée.

coqdorkingface.jpgElle est sans aucun doute une des plus anciennes races de volailles connue. Une des particularités de la Dorking est de posséder… 5 doigts! (un doigts de plus que ses congénères!) Volaille de chair par excellence, son atout principal est sa grosseur et la qualité de sa chair. Durant leurs premiers mois la prise de poids des poussins est exceptionnelle: pour cela ils devront être bien nourris et engraissés. Autre avantage, ils sont autosexables dès la naissance. Le mâle se différencie de la femelle grâce à leurs tâches et à leurs coloris. Elle fût autrefois tant estimée qu’elle est à l’origine de la constitution de nombreuses races comme la Faverolles et la Houdan, qu’elle a sûrement aider à « grossir ». Malgré son pods, cette poule garde une belle prestance et les coqs sont d’une gentillesse exceptionnelle. Elles sont de bonnes couveuses et de bonnes mères.

Notre sélection se portera sur la précocité des poussins (prise de poids), sur le poids adulte ainsi que sur la ponte hivernale.

Nous recherchons activement des poules Dorking!!! Avis à tous les éleveurs de cette race « hors norme »!!!

Les Faverolles

Créé par le 08 nov 2008 | Dans : Faverolles

Une grosse poule originale avec sa « tête de hibou » et ses pattes emplumées. L’excellence de sa chair, sa ponte honorable, sa beauté et sa familiarité font d’elle la résidente parfaite du poulailler familial.

Ses atouts ne s’arrêtent pas là:

-Dès leurs premières semaines de vie les poussins deviennent autosexables: les femelles se distinguent aisément des mâles par leurs plumages clairs.

-Les poussins Faverolles croissent en un temps record.

-Comme bien souvent chez les volailles à « 5 doigts » leur finesse de chair est exceptionnelle.

D’autres qualités doivent être retrouvées. Une sélection trop portée sur leur côté ornemental a fait oublier peu à peu ses qualités premières de production:

-la poule Faverolles est devenue une pondeuse médiocre ce qu’elle n’était pas à l’origine. Les jeunes poulettes, très précoces, commençaient à pondre tôt et continuaient tout l’hiver.

-Leur poids est à retravailler car les Faverolles ont perdu de leur lourdeur originelle.

Notre sélection se porteras donc sur: la précocité, la lourdeur et la ponte.


Origine: village de Faverolles (Eure-et-Loire).

Poids du coq: 3,5 à 4 kg; Poule: 2,8 à 3,5 kg.

Ponte: bonne pondeuse.

 

La Dinde Rouge des Ardennes

Créé par le 31 oct 2008 | Dans : Dinde Rouge des Ardennes

dindon31.jpgLes dindes sont des animaux magnifiques. Mais comment élever cette espèce lorsque l’on vit dans le climat froid et humide de nos montagnes? Les essais avec les conventionnelles dindes noires ou blanches présentes sur les marchés ont été infructueux: mortalité élevée, sujets maligres, n’engraissant pas… Après maintes recherches nous avons découvert la dinde Rouge des Ardennes: un plumage rouge fauve magnifique, un animal rustique et résistant. Son adaptation au rude climat des Ardennes à créé une race capable de grandir sous nos conditions météo plutôt défavorables avec un minimum de soins.

Notre parquet de dinde est en cours de formation. Nous devrions arriver pour l’année prochaine à obtenir la première souche de reproducteurs. Tous les dindonneaux achetés proviennent d’une exploitation agricole Ardennaise élevant des dindes rouges en plein air depuis plus de 40 ans. Nous privilégions les élevages fermiers qui orientent leurs critères de sélection sur la production (chair, poids et ponte) et la rusticité (élevage en plein air).

La dinde Rouge dépasse rarement les 9 kg mais sa chair est ferme et délicate. Sa croissance est lente, environ 6 à 8 mois.

Sélection: rusticité, résistance aux parasites et aux maladies, poids, chair, ponte.
Origine: Ardennes, fin du XVème siècle. Poids du mâle: jusqu’à 9 kg (à l’abattage 4,5 à 5 kg) Poids de la femelle: jusqu’à 4,5 kg (à l’abattage 3 à 3,5 kg)

 

Oie du Siam

Créé par le 28 oct 2008 | Dans : Oie du Siam

C’est la variété blanche de l’oie de Guinée. Celle-ci n’a rien d’une oie africaine puisque son origine est asiatique. Les particularités de sa tête et en particulier de sa caroncule en font un très bel oiseau d’ornement.

Elle est réputée pour ses talents de pondeuse et de gardienne. Elle couve ses oeufs si on lui laisse. Sa chair est fine et abondante. Le jard pèse 5 kg, la femelle 4 kg et les oeufs 120 grammes.

couplesiam1.jpg couplesiam3.jpg oiedesiam.jpg couplesiam2.jpg

La Poule de Houdan

Créé par le 28 oct 2008 | Dans : La Houdan

Origine: France, Yvelines.

Poids: Coq 3kg; Poule 2,5 kg. Remarquable pour la finesse de sa chair. Label Rouge dans sa région d’origine.
Ponte: Oeuf à coquille blanche, bonne pondeuse mais à retravailler.

houdan3.jpg La volaille de Houdan a connu son heure de gloire jusqu’au milieu du XIXème siècle. Elle fut servie à toutes leshoudan2.jpg plus grandes tables: Versailles, St Petersbourg, Angleterre… La Houdan était l’une des meilleures races française autant comme pondeuse que pour sa chair. Malheureusement sa belle huppe en boule qui en fit sa beauté, se prêtant mal aux conditions d’élevage industriel la fit presque disparaître après la Seconde Guerre Mondiale.

Cette poule, tant appréciée des plus grands rois, aurait totalement disparue de France sans quelques passionnés qui la réintroduisirent à partir de souche provenant des Etats-Unis et d’Allemagne. Le « Houdan-Faverolles Clud de France » fut remis sur pied.

houdan1.jpgRéputée pour sa chair foncée, comparée par les plus grands cuisiniers à celle de la perdrix, et à la finesse du pigeon, ses qualités culinaires n’ont d’égal que le poulet de Bresse. La sélection s’étant surtout orientée sur ses attributs ornementaux, elle est aujourd’hui une pondeuse moyenne qui donne de beaux oeufs blancs et ne couve pas. C’est une poule décorative, calme et familière, qui apprécie la vie au plein air. Elle est avec la Faverolles la seule poule de France ayant des pattes à 5 doigts.

houdan5.jpgNous privilégions les sujets de fort gabarit et les meilleures pondeuses afin de redonner à cette race ses qualités d’antan. Elle existe en différent coloris: noir cailloutée blanc, noire, blanche ou gris perle et existe en variété naine.

 

Les volailles

Créé par le 13 oct 2008 | Dans : Nos volailles

Poule, oies, dindes, toutes nos volailles sont élevées sur place. De l’oeuf, couvé naturellement, à la poule, nous n’utilisons que des méthodes respectueuses au mieux de notre environnement.

Milimine une martienne sur ... |
.... sur la voie du repentir |
rêve et passion de nade |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spiroandco
| monperroquet
| Claire de lune