Voici 5 ans, à Saint-Marc-à-Loubaud, nous sommes devenus les heureux propriétaires de 11 hectares perdus au milieu des fougères et des genêts, sur un des Plateaux le moins peuplé de France (entre 3 et 7 habitants au km²). Partis d’une agriculture familial (dite de subsistance), elle est aujourd’hui devenue notre profession. Les premières années ne sont pas facile lorsque l’on s’installe sur d’anciennes terres agricoles abandonnées il y a plus de soixante ans. La forêt a repris le dessus: coupe de bois, défrichage, clôturage; le travail est colossal. Pour nous aider à la tâche, nos fidèles compagnons sont là: chevaux, chèvres, oies, dindes, poules et chiens. Certains débroussaillent, pendant que d’autres gardent…

merco046.jpgmm054.jpgmm048.jpgmm045.jpg

Sur cet espace protégé et sauvage du Parc Naturel Régional, nous avons sélectionnés d’anciennes races fermières rares et pour certaines menacées d’extinction. Délaissées à partir des années soixante au nom de l’uniformisation et de l’intensification de l’agriculture, elles ont petit à petit sombré dans l’oubli. Pourtant leurs qualités sont indéniables. Elles sont le fruit de la sélection rigoureuse de plusieurs dizaines de génération d’éleveurs. Rustiques, elles supportent sans encombre la vie au plein air et les climats les plus rudes. Peu sensibles aux maladies et au parasitisme, elles ont en plus, avec leurs couleurs et leurs formes originales, un intérêt ornemental certain…

calin.jpg  automne063.jpg  lolens.jpg  brabnaine2.jpg  dindon3.jpg
A l’heure où petit à petit certaines voix commencent à s’élever et certaines consciences à s’éveiller, sachez que vous pouvez également apporter votre pierre à l’édifice: la sauvegarde de la biodiversité ne concerne pas que des animaux ou des plantes à l’autre bout de la planète, elle commence dans nos jardins et nos basse-cour…